News Formation en élaboration des projets et programmes relatifs à la biodiversité et aux zones humides

Dans le cadre du plan de formation du ministère en charge de l’environnement, le groupe Biodiversité a bénéficié d’une séance de renforcement des capacités de ses membres en techniques d’élaboration des projets. L’atelier se tient du 10 au 14 avril 2017 dans la salle de conférence de la résidence G & D à Koudougou.

Source Point focal CHM
Release date 11/04/2017
Contributor Robert LOUARI
Geographical coverage Burkina Faso
Keywords Diversité biologique, renforcement des capacités,

Le Burkina Faso, depuis la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain, tenue en 1972 à Stockholm, est entré, à l’instar des autres Etats membres des Nations Unies, dans une dynamique de prise en compte des préoccupations environnementales et de développement durable dans ses politiques et stratégies nationales de développement. Cette dynamique s’est poursuivie avec une participation active aux grandes conférences sur l’environnement qui ont, à partir de 1992 (Rio de Janeiro en 1992 ; Johannesburg en 2002 ; Rio de Janeiro en 2012) consacré le concept de développement durable que tous les Etats s’évertuent à mettre en œuvre.

Dès lors, le pays s’est résolument engagé dans la voie du  développement durable en s’investissant dans la mise en œuvre des conventions internationales en matière d’environnement qu’il a ratifiées, notamment celles de la génération de Rio 92 (Conventions sur les changements climatiques, la diversité biologique et la lutte contre la désertification), de Ramsar sur les zones humides et des Protocoles de Kyoto et de Nagoya.

A ce titre, le Burkina Faso participe aux  instances internationales des conventions environnementales (Conférences des parties, organes subsidiaires, sessions de négociations…), où d’importantes décisions sont prises notamment en matière de changements climatiques, de conservation de la biodiversité, de lutte contre la désertification/dégradation des terres et des eaux et d’utilisation rationnelle des zones humides. Il a également au cours de l’année 2015, participé au processus d’adoption de l’Agenda de développement 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD) par la communauté internationale ainsi qu’aux négociations sur l’Accord de Paris sur le climat.

Cependant, la ratification des conventions internationales, l’élaboration et l’adoption des plans, politiques et stratégies n’ont de sens que si elles sont accompagnées de mesures concrètes de mise en œuvre sur le terrain. Au nombre de ces mesures d’implémentation, il y a les projets et programmes.

La formulation de projets et programmes de qualité, conforme aux exigences des bailleurs de fond, suppose que les services techniques commis à cette tâche disposent des compétences nécessaires.

C’est dans cette optique  qu’il est inscrit dans le programme annuel des formations 2017 du personnel du Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC) une formation sur l’élaboration de projets et programmes pour le financement des actions en faveur de la biodiversité et des zones humides, objet des présents Termes de référence (TDR).

Objectifs 

  1. 1.   Objectif global

L’objectif global est de renforcer les capacités des cadres du Secrétariat Permanent du Conseil National pour le Développement Durable (SP/CNDD).

  1. 2.   Objectifs spécifiques

L’objectif spécifique est de former les agents du SP/CNDD en technique de rédaction de projets et programmes sur la diversité biologique et les zones humides.

De façon détaillée, les agents formés seront capables de :

-          connaître les techniques et procédures générales d’élaboration d’un projet ;

-          formuler des idées de projet sur la diversité biologique et les zones humides.

 Détails de l’activité

La session de formation proprement dite se déroule sous forme d’exposés succincts suivis de discussions ouvertes, d’études de cas et d’exercices pratiques pour permettre aux participants de cerner les éléments essentiels à prendre en compte dans la formulation des projets relatifs à la diversité biologique et aux zones humides.

Le chronogramme indicatif ci-après est proposé pour encadrer la formation :

Lundi 10 Avril 2017

1. Introduction au cours

2. Pourquoi : les promoteurs  doivent apprendre à rédiger des propositions convaincantes

3. Normalisation du vocabulaire et des concepts

4 Evaluation du Jour1

Mardi 11 Avril 2017

5-Tout ce que vous devez savoir sur les bailleurs de fonds

6-Tout ce que vous devez savoir sur les projets

7. Tout ce que vous devez savoir sur le  partenariat

8. Choisir le bon sujet

9. Evaluation du jour2

Mercredi 12 Avril 2017

10. Conseils pour la rédaction

11. Écrire pour informer ; écrire pour persuader

12. Comment préparer une note conceptuelle

13. Revoir les notes conceptuelles et les propositions

14. Evaluation du jour3

Jeudi 13 Avril 2017

15. Comment rédiger des propositions complètes

16. Cadre logique de votre projet

17. Comment préparer des budgets de propositions

18 Evaluation du jour4

Vendredi 14 Avril 2017

19-Savoir rédiger les projets selon le canevas des bailleurs de fonds

20-Sommaire

21. Comment maintenir de bonnes relations avec les bailleurs de fonds

22. Evaluation du jour5

23. Evaluation générale de la formation

Please note that this information has expired.